Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Comment devient-on polyamoureux ?

-
Par , , France Bleu

Les polyamoureux s'accordent autant d'amour que possible en ne se limitant pas à un ou une seule partenaire. Avant d'en arriver là, un parcours souvent long mène à ce mode de vie. Comment devient-on polyamoureux ?

Dans "C'est déjà demain", Églantine Éméyé nous offre une heure de flirt sur les ondes avec un sujet fort de passion : le polyamour. Elle tente de comprendre de quelles manières certains rejoignent les polyamoureux, alors que la société est encore très largement composée de couples dits "exclusifs". 

Le psychologue transgénérationnel Bruno Clavier et la réalisatrice Isabelle Brouai nous expliquent ces processus. 

Pour rejoindre le "mouvement", on différencie principalement ceux qui se reconnaissent dans le polyamour de ceux qui trouvent une envie de le devenir

D'après Isabelle Brouai, il y a une certitude : les gens se posent des questions sur le sujet. 

Mon Dieu, au secours ! Est-ce que c'est une secte, est-ce que c'est des dingues ? 

Dans les "cafés polyamoureux" qu'elle organise depuis une douzaine d'années, elle rencontre des hommes et des femmes qui s'interrogent : "Qu'est-ce que c'est ? C'est peut-être pour moi ?".
D'autres sont plutôt contraints à y penser : "Mon compagnon ou ma compagne m'a parlé de ça, je vais aller voir de quoi il s'agit.

Découvrir son polyamour au hasard d'une émission de radio

On trouve des polyamoureux qui ne savent pas qu'ils le sont, parce qu'ils mènent simplement les relations qui leur conviennent le mieux en combinant plusieurs histoires.

Il y a des gens qui y viennent naturellement, il y a des gens qui vivaient comme ça et qui ne connaissaient pas le mot.

Les médias ont très largement participé à la diffusion d'informations sur le sujet : articles, livres, films, émissions de radio... Les contenus autour du polyamour se font de moins en moins rares depuis quelques années !

De nombreux auditeurs de France Bleu pourraient donc tomber "par hasard" sur cette émission de radio et rejoindre par la suite le polyamour...

Une question de transmission

Pour le docteur Bruno Clavier, "tout est une question de transmission".

Selon lui, nous nous construisons à travers les modèles présents autour de nous et sur notre lignée : le couple, les parents, les grands-parents...

Il raconte une histoire très insolite à propos d'une femme qui a découvert qu'elle vivait la même vie polyamoureuse que sa grand-mère !

"Je connais quelqu'un qui était très polyamoureuse : elle revivait exactement ce qu'avait vécu sa grand-mère, qui avait plusieurs amants."

L'amour, un rôle théâtral ? 

Pour ce psychologue, nos relations amoureuses ne seraient que des pièces de théâtre que nous jouerions, d'où la transmission évoquée précédemment. 

Il y en a qui ont décidé de commettre l'adultère, de mentir, de tromper. Je pense toujours que l'amour, c'est comme un scénario. 

La manière dont nous jouerions nos relations serait donc culturelle et intériorisée. 

Une alternative à l'adultère ou à l'asexualité 

Isabelle Brouai nous explique que le polyamour peut être une manière de préserver le couple des aléas du désir : "Ça peut arriver que lors d'une relation de couple exclusif établie, l'une les deux personnes aient envie d'ouvrir le couple et en parle."

La clé du polyamour ? La communication. Si on n'en parle pas et s'il n'y a pas de contrat, il y a tromperie. 

De manière générale, c'est toujours mieux d'en parler avant que de mettre l'autre devant un fait accompli d'adultère.

Le polyamour représente une alternative à la fidélité, à l'infidélité ou éventuellement à l'asexualité : "Il y en a qui ont décidé de ne plus avoir de sexualité. J'en reçois beaucoup, des gens qui n'ont plus de sexualité, même jeunes."

Les gens bricolent : il y en a qui ont décidé d'être fidèles. Il y en a qui ont décidé de ne plus avoir de sexualité. Il y en a qui ont décidé de commettre l'adultère, de mentir, de tromper."

L'amour ne serait que mise en scène pour l'épanouissement ! La recherche de satisfaction amoureuse nous pousse à chercher des solutions : chacun les siennes. 

Retrouvez cette émission passionnante en intégralité juste ici pour en savoir plus sur la vie des polyamoureux. Votre émission du mieux vivre en famille "C'est déjà demain" est à retrouver tous les jours de la semaine entre 15 et 16 heures sur France Bleu partout en France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess