Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Féminisme, climat, pauvreté... Comment bien choisir la cause de son engagement ?

-
Par , , France Bleu

Être engagé, c'est bien. Mais cela demande du temps et de l'énergie. Féminisme, climat, pauvreté, droits humains... Il existe une multitude de causes pour lesquelles on peut s'investir, mais il faut souvent en choisir une. Un spécialiste du monde associatif nous explique comment.

Deux Français sur cinq donnent de leur temps pour aider les autres ou soutenir une cause. Rencontres, enrichissement humain, épanouissement et développement personnel : accorder du temps à une cause que l'on considère juste comporte de nombreux avantages. Mais comment bien choisir son engagement quand il existe autant de possibilités ? Invité d'Églantine Éméyé dans C'est déjà demain, l'auteur du livre Quelques minutes par jour pour changer le monde, Julian Jappert, nous livre ses conseils pour bien choisir son engagement.

Nous avons beau être sensibles à de multiples causes, il est délicat d'agir pour chacune d'entre elles. Même si certains mouvements ont réussi à faire converger des luttes en les réunissant, comme l'écoféminisme, il reste aujourd'hui difficile de se dégager du temps afin d'agir pour toutes les causes qui nous touchent. 

Vous cherchez votre raison d'agir ? Commencez par ne pas culpabiliser. 

On ne peut pas tout faire, on ne peut pas s'engager sur tous les sujets. 

Inutile de croire que l'on réussira à dégager du temps gratuitement pour tout ce qui nous anime. Il paraît laborieux de multiplier un grand nombre de luttes. Pour commencer le processus, "l'idéal, c'est de choisir un sujet qui nous tient particulièrement à cœur" nous dit Julian Jappert. Il faut considérer cet engagement comme quelque chose qui va nous être bénéfique. Si c'est un sujet avec lequel vous vous sentez proche, vous aurez "un retour de satisfaction". 

L'effet papillon

En donnant de notre temps gratuitement, nous sommes à l'origine d'une multitude de choses. Ne minimisez pas l'importance d'une heure de bénévolat : Julian Jappert y voit un "effet papillon". 

L'effet papillon, c'est une petite chose qui va avoir de grandes conséquences.

Celui qui se définit comme un "lobbyiste citoyen" considère qu'on peut "être très inspirant, même en faisant une toute petite chose".

Identifier ses atouts

On peut aussi viser un domaine en fonction de nos atouts, notamment "nos capacités ainsi que nos compétences professionnelles". 

L'invité donne l'exemple d'une comptable qui lui a avoué avoir "envie de faire autre chose que de la comptabilité". Il lui a répondu : "Essaie déjà de voir si tu ne peux pas trouver de la satisfaction en étant comptable d'une association qui te tient à cœur."

Aucune profession n'est à négliger : elles peuvent toutes être mises au service des associations. Seuls 40 % des Français estimeraient être utiles dans leur métier. Pour Julian Jappert, "c'est quelque chose de très subjectif et qui n'est pas la réalité". Cela peut selon lui "être très négatif" et "entraîner de la tristesse". 

Si l'on réalise que nos compétences peuvent être utilisées au-delà de nos métiers et pour quelque chose d'utile, on va pouvoir à nouveau être satisfaits, fiers et avoir confiance en soi. 

L'engagement peut se transformer en un cercle vertueux en "donnant encore plus aux autres". Il peut aussi permettre de retrouver goût en son travail.

Si les générations récentes s'intéresseraient davantage à l'environnement et au développement durable, il reste de nombreux domaines à explorer : l'activité physique par exemple.

Vous pouvez réécouter l'intégralité de l'émission Quelques minutes pour changer le monde pour tout connaître sur les apports d'un engagement au quotidien et adopter les conseils de Julian Jappert, auteur du livre Quelques minutes par jour pour changer le monde aux éditions Eyrolles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess