Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Visa pour l’Image va fêter ses 25 ans à Perpignan

Par

Le plus grand festival mondial de photojournalisme va encore mettre les petits plats dans les grands en septembre prochain. Point d’orgue, la venue d’une légende du photojournalisme Mc Cullin.

A 25 ans, Visa pour l’Image n’a toujours pas fini sa croissance. Chaque année, le record de fréquentation est battu. L’an dernier, le festival a enregistré 243.000 entrées et 1,3 millions de retombées économiques pour la ville de Perpignan.Il en sera surement de même du 31 août au 20 septembre prochain. Malgré la crise économique qui frappe durement la profession de photojournaliste, le directeur de Visa Jean-François Leroy se félicite de voir que le public se passionne toujours davantage pour le festival.Visa Pour l’Image est devenu le plus grand rendez-vous mondial de la photographie d’actualité. Qui aurait pu croire à un tel succès il y a 25 ans lorsque le festival a démarré dans une quasi-indifférence ?

Publicité
Logo France Bleu

loading

Pour les 25 ans, les programmateurs de Visa annoncent la venue d’un monstre sacré du photojournalisme. L’américain Don Mc Cullin fera l’objet d’une grande rétrospective. L’occasion de voir ou revoir ses clichés sur la Guerre du Viêt-Nam ou sur les Beatles.Parmi les autres événements marquants, la visite d’un véritable vétéran de la profession : John G. Morris, 97 ans, a photographié la bataille de Normandie en 1944.Visa 2013 accueillera aussi le portugais Joao Silva, photographe amputé des 2 jambes après avoir sauté sur une mine en Afghanistan.

La Région sucre une subvention

Le directeur du Festival avait pourtant le tête des mauvais jours ce vendredi en évoquant le budget du Festival.La Région Languedoc-Roussillon a décidé de supprimer une subvention de 18.000 euros qui permettait de financer la visite des expositions par des lycéens.

loading

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu