Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Visite de Stéphane Le Foll chez les viticulteurs : comme promis, pas d'annonces

vendredi 30 août 2013 à 20:31 Par Delphine Evenou, France Bleu

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll était en visite dans l'Entre-Deux-Mers ce vendredi. Il s'est rendu à Saint Magne de Castillon et Saint Léon pour constater les dégâts des orages du 2 août dernier et écouter les doléances des viticulteurs. Il n'a fait aucune annonce mais a promis des propositions concrètes d'ici un ou deux mois.

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll
Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll © Maxpp

Les viticulteurs attendaient sa visite depuis près d'un mois, le ministre a donc fini par trouver un créneau dans son emploi du temps pour se rendre compte par lui-même des dégâts causés par l'orage du 2 août dernier qui s'est abbattu sur les vignes de l'Entre-Deux-Mers.

Stéphane Le Foll a plaidé pour une étude au cas par cas des dossiers des viticulteurs sinistrés. Mais à part la création d'une cellule spécialisée de coordination au sein de la préfecture, il n'y a pas eu d'annonce concrète.

Pas d'annonce concrète lors de la visite

Les petits viticulteurs ont une nouvelle fois exprimé leur inquiétude face au manque de trésorerie pour l'année prochaine. Ils se sentent délaissés par les syndicats viticoles et par le CIVB (Comité Interprofessionnel des Vins de Bordeaux). Et ils n'attendaient pas grand chose de cette visite.

Qu'attendaient les petits viticulteurs de cette visite ?

Stéphane Le Foll a promis des propositions concrètes d'ici un ou deux mois.