Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Zones à 30 km/h : le bilan en Isère

Par

"Que 30 km/h soit la vitesse de référence en agglomération, au lieu des 50km/h actuels", voilà la proposition faite par une ensemble d’associations françaises et européennes. Parmi elles, la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (FNAUT), dont le président, le grenoblois Jean Sivardière, est l'invité de France Bleu Isère ce mardi matin à 7H50.

Que pensent les Isérois de cette proposition? Quelles communes appliquent déjà cette règle des zones à 30km/h en Isère? Les résultats sont-ils probants?

Publicité
Logo France Bleu

CLIQUER SUR LA CARTE CI-DESSOUS POUR LE SAVOIR

Réduire la vitesse des voitures de 20km/h en ville ferait fortement chuter le risque de décès lors d'un choc entre un piéton et une voiture selon Jean Sivardière, le président de la FNAUT.

**Le risque d'accident mortel chute avec la vitesse **

Le risque de mourir lorsqu'un piéton est percuté par un véhicule est de 60% si celui-ci roule à 50km/h et tombe à 15% si la voiture roule à 30km/h.

Un argument suffisamment fort pour que la FNAUT s'associe à l'Initiative Citoyenne Européenne (ICE) "Ville 30 ". Cette initiative milite pour que la limite de vitesse en ville soit de 30km/h, le 50 km/h devenant l’exception.

Pour mémoire, ce processus d'ICE permet aux citoyens européens de faire en sorte que la Comission Européenne propose un projet législatif sur une question donnée. La seule condition : que l'initiative soit soutenue par au moins un million de citoyens européens issus d'au moins 7 pays (sur les 27 que compte l'Union).

Objectif : recueillir un million de signatures d’ici le 13 novembre 2013 pour que la Commission Européenne prenne cette proposition en compte.

Généraliser la "Zone 30" est excessif

Pour autant, cette initiative ne fait pas l'unanimité chez les élus locaux isérois et les responsables de l'aménagement urbain.

loading

Éric Michoud est l'un des techniciens en charge de l'aménagement de la voirie à la Communauté d'Agglomération des Portes de l'Isère (Bourgoin-Jallieu et ses environs). Pour lui, il vaut mieux adapter les limitations de vitesse à chaque partie d'une ville, faire du sur-mesure. Quitte à aller vers des dispositifs plus contraignants comme la "zone de rencontre" ou la "zone piétonne".

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu